La Kabilie égale se servir ; servir ? Non.

Publié le par jpkasusula

 Les léopards en vol pour la Centre-Afrique dans un avion-cargo !
Les léopards en vol pour la Centre-Afrique dans un avion-cargo !

Entre construire un immeuble « intelligent » pour le gouvernement et réhabiliter la router Kinshasa – Lubumbashi qu’est ce qui est prioritaire ? La question se pose légitiment au vu du délabrement avancé des infrastructures du pays et des choix effectués par ceux qui gouvernent le pays ! L’on me dira peut-être que 43 millions de dollars ne suffiraient pas pour asphalter cette route nationale d’intérêt vital pour nos populations des ex provinces de Bandundu, des deux Kasaï et du Katanga ; mais je persiste à croire que cette somme aurait pu la rendre plus praticable au grand soulagement de ses usagers.

Qu’à cela ne tienne, et pour rester dans le même registre, cette somme ne serait-elle pas plus utile à équiper les nouvelles provinces « SDF » (Sans domicile fixe) d’une infrastructure de base ? Un simple calcul montre que 43 millions diviser par 15 donneraient à chacune des nouvelles entités un budget non négligeable de près de 3 millions (2.866.666,67) de dollars pour leur permettre de démarrer !

Un récent rapport de la Cour des Comptes révèle un secret de polichinelle que la présidence, le gouvernement et le parlement se réservent la part du lion du maigre budget national et les taux d’exécution de leurs allocations oscillent entre 200 et 300 % au minimum. La population elle se contente de la peau de chagrin et la vie continue au Congo à démocratiser. Aux dernières nouvelles, la délégation congolaise avait été interdite d’accès au village des athlètes aux jeux africains de Brazzaville pour non-paiement des cotisations et nos karatekas, pour ne citer qu’eux, ont participé aux compétitions avec des équipements non homologués ; les léopards quant à eux sont allés en Centre-Afrique dans un avion-cargo !

Toute honte bue, le gouvernement des « surdoués » prétend ne pas avoir d’argent pour organiser les élections indirectes des gouverneurs après avoir précipité le démembrement. Une seule constance dicte l’action de la kabilie : gouverner est juste un prétexte pour accéder au pouvoir d’état et en jouir des privilèges pendant qu’on sacrifie l’intérêt de la nation. Il n’y pas d’argent pour le peuple, rien pour les élections, vous pouvez circuler ; ici on se sert et le reste on s’en fou.

Je suis l’avocat des sans voix. J’ai dit.

Publié dans Pamplet

Commenter cet article