Processus électoral : des agents de la CENI réclament leurs primes

Publié le par jpkasusula

Depuis près d'un mois, des dizaines d'agents ayant travaillé dans des centres d'enrôlement du Kasaï Occidental s'attroupent tantôt devant le siège de la MONUSCO à Kananga, tantôt devant le secrétariat exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- à Kananga.

Excédés, ils réclament le paiement de leur prime de deux mois auprès de la direction de la CENI. «Nous avons travaillé durant quatre mois, mais jus que là nous n'avons reçu que la prime de deux mois. Depuis la fin des opérations -jeudi 23 juin 2011, nous n'avons perçu la prime que pour deux mois.

Nous tous ici, nous ne sommes pas seulement de Kananga ; il y a aussi certains agents qui réclament leurs primes qui viennent des territoires éloignés de Kananga et traînent dans cette ville depuis plus d'un mois», a confié l'un d'eux. Après avoir écouté ces agents, le secrétaire exécutif provincial de la CENI leur a demandé de s'adresser au programme d'appui au cycle électoral -PACE-, un programme d'appui au processus électoral piloté pour le compte de la communauté internationale' par le programme de Nations unies pour le développement -PNUD.

Une source proche du PACE indique que cette structure ne reconnaît aux agents de la CENI le droit à une prime d'un mois et 10 jours pour le compte de la prolongation de l'opération de révision du fichier électoral et non deux mois comme réclamé. Selon la même source, le PACE travaille avec la CENI et attend toujours la requête de celle-ci de procéder à la paie de cette prime.

                                                                                                 Jackie KALEMBA

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article