Mandat d'arrêt de la CPI contre Kadhafi

Publié le par jpkasusula

Publié le 27-06-11 à 13:36    Modifié à 13:48     

Le procureur Luis Moreno-Ocampo accuse le dictateur libyen de crimes contre l'humanité commis depuis le 15 février.

La révolte en Libye a fait des milliers de morts, selon le procureur de la CPI. (c) Afp La révolte en Libye a fait des milliers de morts, selon le procureur de la CPI. (c) Afp

Lors d'une audience publique à La Haye, la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé lundi 27 juin la délivrance d'un mandat d'arrêt à l'encontre de Mouammar Kadhafi pour crimes contre l'humanité commis en Libye depuis le 15 février.

"La chambre délivre, par la présente, un mandat d'arrêt contre Mouammar Kadhafi", a déclaré la juge Sanji Mmasenono Monageng, lors d'une audience publique à La Haye.
Les juges ont également délivré des mandats d'arrêt pour crimes contre l'humanité à l'encontre du fils de Mouammar Kadhafi, Seif Al-Islam, et du chef des services de renseignements libyens, Abdallah Al-Senoussi.

Le procureur Luis Moreno-Ocampo avait le 16 mai demandé aux juges des mandats d'arrêt contre les trois hommes. Il les accuse d'être responsables de meurtres et de persécutions commis par les forces de sécurité libyennes sur la population civile depuis l'éclatement de la révolte mi-février, notamment à Tripoli, Benghazi et Misrata.

Saisi par le Conseil de sécurité des Nations unies le 26 février, le procureur de la CPI avait ouvert son enquête le 3 mars.

La révolte en Libye a fait des milliers de morts, selon le procureur de la CPI. Elle a en outre entraîné la fuite à l'étranger de près de 650.000 Libyens et le déplacement à l'intérieur du pays de 243.000 autres, selon l'ONU. 

Le Nouvel Observateur - AFP

Commenter cet article