Sit-in des agents et fonctionnaires de l’Etat: Les attestations de paie de juin 2011 autorisées à être délivrées aux comptables publics

Publié le par jpkasusula



Comme annoncé, les agents et fonctionnaires de l’Etat se sont donnés rendez-vous hier 12 juillet devant le cabinet du ministre des Finances. Motif : organisation d’un sit-in pour réclamer le respect de l’échéance de la paie des salaires pour le 20 de chaque mois et la paie immédiate des salaires de juin 2011.

Les agents et fonctionnaires de l’Etat ont organisé hier mardi 12 juillet 2011 un sit-in devant le cabinet du ministre des Finances, à l’appel de l’Intersyndicale du secteur public de la République démocratique du Congo. Objectif visé : réclamer le respect de l’échéance de la paie des salaires pour le 20 de chaque mois et la paie immédiate du salaire de juin 2011 ainsi que l’exécution inconditionnelle du protocole d’accord de la commission paritaire 2010-2011.

L’atmosphère était chaude sur le lieu. Certains manifestants arboraient des rameaux, en guise de deuil, tandis que d’autres, plus nombreux (hommes et femmes confondus), exhibaient des pas de danse de toutes sortes et réclamaient au ministre des Finances d’ordonner le paiement immédiat du salaire de juin 2011. Des slogans hostiles lui ont également été lancés.

Surexcités, les manifestants ont quitté le lieu de la manifestation pour envahir la chaussée (Boulevard du 30 juin), perturbant la circulation des véhicules pendant quelques minutes. Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC), dépêchés sur le lieu, ont su tirer leur épingle du jeu en contenant la foule et en rétablissant l’ordre, sans que l’on déplore quoi que ce soit. Les manifestants ont finalement accepté de rejoindre le lieu de la manifestation et continuer à réclamer leurs droits, chacun comme il l’entendait. La circulation des véhicules sur le boulevard du 30 juin, qui était quelque peu perturbée, est revenue vite à la normale.

Les manifestants, informés par l’Intersyndicale de l’existence d’un communiqué officiel du cabinet du ministre des Finances daté du 11 juillet 2011, relatif à la paie des salaires de juin 2011, l’ont rejeté parce que au bas il ne portait ni noms ni signature de son auteur. En voici le libellé : « Conformément à l’ordre donné à la Banque centrale du Congo ce lundi 11 juillet 2011, la direction du Trésor et de l’Ordonnancement du ministère des Finances a été instruite de délivrer les attestations de paie du mois de juin 2011 à partir dès ce mardi 12 juillet 2011 aux comptables publics de différents ministères et services de l’Etat. Le gouvernement invite par conséquent les agents et fonctionnaires à assumer leurs charges professionnelles en toute quiétude ».

Contacté par une délégation de l’Intersyndicale, le directeur de cabinet du ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a apposé sa signature au bas de ce communiqué, preuve que celui-ci émanait du cabinet du ministre des Finances.

La délégation, qui a restitué à l’attention des manifestants les entretiens qu’elle venait d’avoir avec le directeur de cabinet du ministre des Finances, les a informés de sa décision de se rendre immédiatement à la Banque centrale du Congo pour vérifier si les instructions du cabinet du ministre des Finances lui étaient bel et bien transmises.

En ce qui concerne la paie des salaires de juillet 2011, l’Intersyndicale a révélé que les deux parties ont convenu de se retrouver le vendredi 15 juillet 2011 pour examiner les possibilités de la paie de ce mois dans les meilleurs délais.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article