REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE MERCREDI 24 AOUT 2011

Publié le par jpkasusula

Kinshasa, 24/08/2011 / Politique Plusieurs sujets se disputent la manchette des journaux parus ce mercredi à Kinshasa, la descente de J. Kabila sur le site d’Inga, la réponse de la CENI aux préalables de l’Opposition, la chasse aux sorcières dans la territoriale……

En compagnie du ministre de l’Energie et du nouveau comité de gestion de la Société nationale d’électricité (SNEL), le président Joseph Kabila s’est rendu lundi 22 août 2011 à Inga (Bas – Congo) pour s’informer de la situation à la centrale hydroélectrique, où le canal d’amenée est presque desséché, rapporte LE POTENTIEL dans son article phare intitulé : « J. Kabila vole su secours du site d’Inga ».

Sur place, le chef de l’Etat a pris la mesure des dégâts causés par l’étiage du fleuve Congo, notamment la perturbation du fonctionnement des groupes de la centrale hydroélectrique.

Après constat, un programme d’extrême urgence, évalué à 51,5 millions Usd, a été élaboré pour relever le site et, au finish, mettre un terme aux délestages électriques observés à Kinshasa.

LE PALMARES consacre sa manchette aux élections 2011. « Ngoy Mulunda met le PPRD en garde ! », affiche à la Une le confrère. Le président de la CENI a mis le parti présidentiel en garde si jamais il lui arrive de croire qu’il peut leur être d’une quelconque utilité.

Il a plutôt demandé au PPRD de travailler sérieusement sur le terrain. Selon quelques indiscrétions interceptées par LE PALMARES, le président de la CENI aurait senti un relâchement parmi ses anciens proches.

Au lendemain du Congrès du PPRD, l’avertissement de Mulunda est un pavé dans la marre.

Sous le titre : « L’Opposition apprête la contre-attaque ! », LA PROSPERITE rapporte que dans un factum de 10 points, datant du 21 août 2011, le président de la CENI, Daniel Ngoy Mulunda livre les éléments de réponse au Mémorandum de l’Opposition politique congolaise du 12 août dernier, en rapport avec l’état des lieux du processus électoral en RDC. Point par point, le Président de la CENI réplique aux préoccupations soulevées et propose des pistes de solution en vue de la construction et de la consolidation de la confiance mutuelle entre son institution et la classe politique, tous intéressés aux préalables soulevés.

Réunie en plénière mardi 23 août en salle polyvalente de Notre Dame de Fatima, l’Opposition politique a juste pris connaissance de ce document. C’est ce mercredi que les ténors de cette famille politique vont se retrouver pour pénétrer ces éléments de réponse à leurs préoccupations.

A l’occasion, renseignent des sources concordantes, la problématique de la candidature commune sera également discutée. La contre-attaque ne tardera pas à venir, insiste-t-on.

A propos de cette candidature unique de l’Opposition, L’AVENIR affirme que les violons sont loin de s’accorder. Les responsables de l’Opposition se sont retrouvés mardi à Fatima. A l’ordre du jour figuraient entre autres points l’examen de la réponse de la CENI à ses préalables et les critères du candidat président de la République.

S’agissant du choix de la candidature unique, deux tendances se sont manifestées. L’une soutenue par Lisanga Bonganga qui n’a pas compris comment, au moment où un consensus se dessinait déjà pour la candidature unique d’Etienne Tshisekedi, d’autres plates-formes font leur apparition dans l’objectif tout simplement de distraire l’Opposition.

Comme les deux tendances ne parvenaient pas à s’accorder, les opposants se sont séparés en queue de poisson.

En marge du Congrès du PPRD, LE PHARE fait état de la chasse aux sorcières dans la territoriale. Selon plusieurs sources, rapporte ce journal, des propositions de nouvelles mises en place des chefs des secteurs que ces congressistes auraient amenées dans la capitale, afin de les soumettre à qui de droit pour avis, considérations et décisions.

Un chambardement se préparerait ainsi au niveau de la « petite territoriale », sous la forme d’une véritable chasse aux sorcières.

Théodore Ngangu/MMC

Publié dans Politique

Commenter cet article