RDC : Vers un Tribunal international pour le Congo ?

Publié le par jpkasusula

A l'heure où une marche de 300 km rallie Paris à Bruxelles pour dénoncer les viols de masse commis en République démocratique du Congo (RDC),la création d'un Tribunal pénal international pour le Congo est toujours réclamée par de nombreuses associations congolaises. Comme pour le Rwanda, l'Ex-Yougoslavie ou le Liban, Maître Hamuli Rety, ancien président des avocats de la défense au TPIR demande la création par la communauté internationale d'un Tribunal spécial pour juger les crimes en RDC.

Capture d’écran 2011-07-03 à 22.26.19.pngLe 14 juillet prochain doit arriver à Bruxelles la marche mondiale des Congolaises pour la justice. Partie de Paris le 30 juin, cette marche entend dénoncer les violences sexuelles faites aux femmes en République démocratique du Congo. Selon les organisateurs, un véritable "féminicide" est actuellement en cours en RDC avec plus de 1.152 viols par jour.

Pour Maître Hamuli Rety, ancien président des avocats de la défense au TPIR d'Arusha, il est temps de trouver une solution judiciaire au drame congolais. Depuis la fin du génocide rwandais en 1994, la population congolaise de RDC (ex-Zaïre) a payé un lourd tribut au cours des multiples conflits qui ont suivis : un "rapport mapping" de l'ONU parle de 6 millions de morts. Même si les chiffres avancés par les Nations-Unies sont sujets à caution et paraissent largement surestimés pour de nombreux experts, il est incontestable que l'Est de la RDC a vécu de nombreux massacres de masse. Des massacres qui se sont transformés au fil du temps en guerre larvée entre différents groupes rebelles : 15 années d'un conflit sans fin qui se poursuit encore en 2011.

Pour de nombreux Congolais, cette tragédie n'a jamais été reconnue à sa juste valeur par la communauté internationale. Le Rwanda a eu son Tribunal pénal international... pas la RDC. Un sentiment d'injustice partagé par Maître Rety, qui  demande au Conseil de sécurité de l'ONU que les responsabilités soient enfin établies en RDC. Comme pour le Rwanda, l'Ex-Yougoslavie ou le Liban, cet avocat congolais qui participe à la marche mondiale des Congolaises, souhaite la création d'un Tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo (RDC). Regardez l'interview qu'il a accordé à Afrikarabia :

Publié dans Politique

Commenter cet article