RDC- Scandale électoral: Les cartes d’électeur sont délivrées au-delà des frontières nationales

Publié le par jpkasusula

 

 

Une opération giganteste, une vaste campagne de fraude massive planifiée par le président Joseph Kabila et ses services mafieux sont actives en RD Congo. En effet, au moment où la Commission électorale nationale indépendante (Ceni)  est entrain d’assurer les opération de révision du fichier électoral et délivrer les cartes d’électeur aux nationaux, documents  tenant lieu de cartes d’identité nationale, nous apprenons avec certitude des sources indépendantes installées a l’Est du pays, que parmi les agents de la Ceni chargés d’opérer les opérations d’enrôlement  à l’Est de la RD Congo, certains auraient été recrutés et chargés  de la mission sécrète d’aller au-delà des frontières nationales, précisément au Rwanda et au Burundi, délivrer les cartes d’électeur  aux  citoyens cibles de ces pays pour se retrouver en RD Congo le jour des élections.  On ignore encore si ces agents sont des collabos ou des étrangers des pays voisins.

Cette information a été même donnée  par les patriotes membres de la Résistance Populaire (ARP) du général Munene qui assurent la vigilance populaire dans cette partie de la région. Joint au téléphone par notre rédaction depuis Londres où il séjourne, le secrétaire général de l’ARP a confirmé l’information de ses services. Monsieur Longa Fuamba a précisé que le pouvoir de Kinshasa ne représente aucune légitimité populaire et voudrait recourir aux fraudes massives, y compris par la naturalisation frauduleuse des Tutsi rwandais et burundais pour se pérenniser au pouvoir. Malheureusement pour eux, le peuple congolais ne les laisera plus faire comme en 2006, conclut monsieur Longa Fuamba.

Quelques cartes auraient même été découvertes et confisquées par les Résistants de l’ARP aux frontières avec le Burundi. Les militants assurant la vigilance populaire qui seraient en possession de ces cartes, ont promis de les remettre à la rédaction de bakolokongo.com comme preuve pour convaincre l’opinion nationale et internationale de la grande mafia en planification. D’après les mêmes sources, il nous revient  que plusieurs mouvements d’infiltration des populations rwandaise et burundaise sont  signalés aux frontières. Les voisins de la RD Congo s’agiteraient pour s’enrôler massivement et obtenir la carte d’électeur/carte d’identité qui leur reconnaît la nationalité congolaise.

Une vaste opération de fraude électorale massive bien planifiée par Joseph Kabila pour tricher et gagner les élections comme prévues par son coup d’état constitutionel, qui prévoit  d’avance son élection à un seul tour.

Selon nos renseignements, les agents secrets se trouveraient  même dans les territoires rwandais et burundais avec les matériels de révision du fichier électoral où ils opèrent et délivrent tranquillement les cartes d’électeurs aux envahisseurs et ennemis du peuple congolais. Le grand danger quête encore, comme et plus qu’en 2006, la RD congo et son peuple.

Commenter cet article