Présidentielle 2011: Le Palu choisit le camp des nationalistes

Publié le par jpkasusula



Le Palu n’a pas de candidat à l’élection présidentielle de novembre prochain. Toutefois, il présentera des candidats aux autres scrutins, notamment les législatives nationales et provinciales. Raison avancée : le Palu a choisi le camp des nationalistes. Cette position a été clarifiée le week-end dernier par le secrétaire général du Palu, Antoine Gizenga, au cours d’une rencontre avec les cadres de son parti.

Le temps est en train de courir très vite par rapport aux prochaines échéances électorales. Chaque formation ou plate-forme politique est appelée à afficher ses couleurs et ses ambitions sans tergiverser. Voilà l’explication qu’il faut donner à l’effervescence observée dernièrement aussi bien dans la majorité au pouvoir que dans l’opposition. Des alliances se font et se défont. Avec comme objectif la conquête du pouvoir ou sa conservation.

Comme annoncé dans nos dernières éditions, le Palu a finalement, le week-end dernier, dissipé tout malentendu en donnant clairement sa position par rapport aux échéances électorales prochaines. Une position très attendue dans le camp de la Majorité présidentielle (MP) avant le dernier sprint du processus électoral.

Le Palu n’alignera pas de candidat au scrutin présidentiel de novembre 2011 mais, il compte se préparer sérieusement pour la présidentielle 2016, a annoncé le secrétaire général Antoine Gizenga.

Selon lui, l’option levée est justifiée par l’appel à l’unité de la Gauche nationaliste face aux manœuvres de regroupement de la Droite et le risque de retour de celle-ci à la tête du pays. En clair, cette Gauche nationaliste n’est autre que la majorité présidentielle avec laquelle il avait signé des accords politiques en 2006 après le second tour de la présidentielle. A tout prendre, le Palu a chois de ne pas rompre avec Joseph Kabila.

Mais au-delà, le Palu souhaite voir le peuple congolais consolider son pouvoir de souverain primaire et la nation congolaise devenir plus unie et plus crédible grâce au jeu démocratique. Son vœu est de voir également la paix et la tolérance sortir renforcées par le processus électoral. D’où, les enjeux majeurs pour les prochaines élections restent le maintien et la consolidation des nationalistes à la tête de l’Etat, l’avènement des conditions pour une construction politique durable de la nation ainsi que le maintien et la consolidation de la position du Palu dans le leadership de gestion du pays.

C’est dans cet ordre d’idées que Antoine Gizenga a annoncé le lancement depuis le 18 juillet 2011 de l’opération de dépôt et de sélection des candidats du Palu à la députation nationale et provinciale sur toute l’étendue du territoire national. L’opération court jusqu’au 6 août prochain.

De même, le Palu entend prendre ses responsabilités. Il ne cache pas ses intentions d’assumer et rendre public incessamment le programme de gouvernance du pays pour la période 2012 – 2016 au cas où les partenaires politiques de la Gauche congolaise tarderaient à s’associer à sa confection.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article