Malgré les réserves du MLC, de l’UNC et consorts - E. Tshisekedi candidat de l’Opposition à la présidentielle 2011

Publié le par jpkasusula



Les partis politiques de l’opposition congolaise, membres de l’Union sacrée pour l’alternance (USA), de l’Union pour la nation (UN) et autres regroupements politiques, notamment la Dynamique Tshisekedi président et Soutien à Etienne Tshisekedi, ont désigné, hier mercredi 24 août, leur candidat commun à la magistrature suprême pour la présidentielle 2011. Il s’agit du président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

La rencontre de la paroisse Notre-Dame de Fatima à Gombe a vécu. Les partis et regroupements membres de l’Opposition se sont accordés sur la candidature commune à présenter au scrutin présidentiel du 28 novembre prochain. Le dévolu a été jeté sur la personne d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, président national de l’UDPS.

Ce choix s’est opéré après la lecture de la conclusion des propositions soumises, mardi 23 août, au secrétariat technique de l’Opposition lors de la rencontre organisée dans le même cadre. Ce, en vue d’analyser les éléments de réponse au mémorandum adressé à la Commission nationale électorale indépendante (CENI) en rapport avec l’état des lieux du processus électoral en cours. L’économie générale de ces suggestions a été faite par le co-rapporteur du secrétariat technique, le député national Lumeya de la Convention des démocrates chrétiens.

Concernant le profil du candidat président de la République, il avait été exigé qu’il ait, entre autres, une popularité avérée ; qu’il fasse preuve d’intégrité et de patriotisme ; qu’il soit un leader incontesté, visionnaire, rassembleur et fédérateur ; qu’il ait la capacité de restaurer la paix et de bénéficier d’une audience internationale.

Pour les participants, Etienne Tshisekedi remplit ce critérium. Aussi de candidat commun est-il devenu le candidat unique. Un véritable joker devant conduire l’opposition politique à la victoire électorale.

A noter que, dans le même rapport du secrétariat technique, on laisse une ouverture aux autres leaders des partis et regroupements de l’Opposition de présenter des candidats aux autres postes.

Pour Lisanga Bongonga de l’Union pour l’alternance, la majorité au pouvoir a du répondant en la personne d’Etienne Tshisekedi qui incarne les préoccupations de l’Opposition. Celle-ci, a-t-il indiqué, a beaucoup perdu en étant restée longtemps sans porte-parole. Selon lui, la victoire ne reviendra pas à la seule UDPS, mais également à toute l’Opposition et tout le peuple congolais. Et d’ajouter : « Même lors du paiement de la caution, c’est toute l’Opposition qui va se cotiser pour continuer à soutenir son candidat unique ».

Réserves du MLC, UNC et consorts

Pourtant présents dans l’enceinte de la paroisse Notre-Dame de Fatima, certains partis de l’Opposition, notamment le MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo, l’UNC de Vital Kamerhe et l’UREC d’Oscar Kashala ont boycotté cette plénière pour n’avoir pas été d’accord sur l’ordre du jour.

Pour eux, avant d’aborder le point sur la problématique de la candidature commune à la présidentielle 2011, il aurait fallu vider celui de l’analyse sur les éléments de réponse de la CENI relatifs aux préalables de l’Opposition avant de procéder à la signature du Code de bonne conduite.

Le MLC Jean-Lucien Busa s’est demandé si l’Opposition avait trouvé des réponses aux préalables à un processus électoral crédible et apaisé. Sa préoccupation était : « Peut-on aller aux élections alors que tous les pré-requis pour des scrutins crédibles ne sont pas mis en place ? ».

Abondant dans le même sens, Charles Bofassa Djema, croyait que la rencontre de mercredi à la paroisse Notre-Dame de Fatima allait «poursuivre le travail en rapport avec la CENI ». Il s’est dit surpris qu’il soit inscrit à l’ordre du jour la question du candidat unique. Se ravisant, il a laissé entendre que «l’Opposition n’est pas divisée, la candidature commune de l’opposition est une réalité »

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article