Lubumbashi : l’UDPS accuse l’Unafec d’attaque sur son siège

Publié le par jpkasusula

Le siège de l’UDPS à Lubumbashi a été attaqué lundi 1er août et des vitres des voitures garées devant ce siège détruites. D’après les membres de l’UDPS trouvés sur place, cette attaque est l’oeuvre des membres de l’Union nationale des démocrates fédéralistes (Unafec). Ce parti rejette l’accusation de l’UDPS la qualifiant de provocation. 

Des sources de l’UDPS, parti d’Etienne Tshisekedi, indiquent que les incidents ont eu lieu, lundi 1er août, vers 17 heures. Selon elles, des membres de l’Unafec de retour de Likasi ont jeté des pierres sur les véhicules en stationnement devant le siège de l’UDPS blessant quelques personnes.

Le secrétaire général adjoint et porte-parole de l’Unafec a donné une autre version des faits. Selon lui, les incidents qui se sont produits lundi résultent d’une incompréhension entre un conducteur de voiture qui faisait une manoeuvre avec son véhicule à l’approche du cortège du président de l’Unafec, Kyungu wa Kumwanza.

Le secrétaire général adjoint de l’Unafec explique :

« Invité à respecter ce cortège, ce chauffeur n’a pas obtempéré. Une dispute entre les membres de l’Unafec, qui faisaient partie du cortège, et ce chauffeur s’en est suivie. Enervés, les jeunes de l’Unafec s’en sont pris au chauffeur qu’ils ont tabassé, endommageant son véhicule. Et comme la scène se déroulait à côté du directoire de l’UDPS, les membres de ce parti ont commencé à jeter les pierres sur le cortège du président de l’Unafec. Un jet de pierres s’en est suivi entre les deux camps ».

Réagissant à ces incidents, le ministre provincial de l’Intérieur a appelé les deux parties au calme et au respect du code de bonne conduite électorale.

 

Publié dans Politique

Commenter cet article