La CENI confrontée à des difficultés pour l'organisation des élections en novembre 2011

Publié le par jpkasusula

  FOCUS SUR L'ACTUALITÉ

 
(Xinhuanet 15/10/2011)
 

KINSHASA-- Les problèmes surtout d'ordre logistique auxquels est confrontée la Commission électorale nationale indépendante (CENI), constituent un handicap pour l'organisation des élections présidentielle et législatives le mois prochain, a indiqué vendredi l' analyste politique et spécialiste en relations internationales, Philippe Biyoya, dans une intervention sur la chaîne de télévision privée "Africa TV".

"Il n' y a pas de miracles à faire. Ca sera malheureux de continuer à dire aux gens qu' on tiendra les élections le 28 novembre alors qu' en fait le délai constitutionnel est dépassé", a affirmé M. Biyoya , avant de déplorer, à deux semaine du début de la campagne électorale, l'absence notamment de bulletin de vote, des affiches .

Selon M. Biyoya, la CENI doit préparer un cadre de dialogue devant lui permettre d'expliquer les difficultés auxquelles elle est astreinte pour organiser les élections à la fin du mois de novembre 2011.

Il s'avère nécessaire, selon lui, d' inviter à cette rencontre notamment les politiciens, les candidats présidents ainsi que les délégués des candidats députés et des partis politiques, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO) et les ambassadeurs accrédités en RDC.

En août dernier, rappelle-t-on, le président du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) Azarias Ruberwa, ancien vice-président de la République, avait recommandé le report des élections prévues fin novembre 2011 en RDC, afin d' assurer, selon lui, la crédibilité et la transparence de scrutin. Pour M. Ruberwa, la CENI n' est pas encore prête pour organiser les élections en ce moment.

© Copyright Xinhuanet

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article