Découvert au cours des travaux de voirie urbaine : Un colis de diamant divise la mairie et la société civile !

Publié le par jpkasusula

Un colis de diamant découvert au cours des travaux de voirie urbaine à Tshikapa divise la mairie et la société civile quant à la destination du fruit de sa vente. Pour la société civile locale, l'argent issu de la vente de ces pierres précieuses devrait servir à la promotion des services publics. Le maire de la ville, lui, estime que la répartition du butin doit revenir l'autorité provinciale. En attendant , la société civile se inquiète de la destination de ce colis.

D'après plusieurs sources, samedi 18 juin vers 17 heures, une nappe de graviers de diamant a été aperçue lorsqu'un engin de l'entreprise Afritec réhabilitait l'avenue de la Banque dans la commune de Kanzala.

Alerté, le maire de Tshikapa a donc convoqué une réunion du conseil urbain de sécurité.

Au cours de la rencontre, il a formulé la demande au gouverneur afin que ce dernier autorise le transport des graviers vers la rivière Kalamba.

Neuf véhicules de l'entreprise Afritec ont convoyé la cargaison jusqu'à la rivière.

Le maire a précisé également que la clé de répartition de ce butin sera établie par l'autorité provinciale.

La société civile locale s'oppose à cette idée et conseille que le fonds provenant de la vente de ce diamant soit affecté à la réhabilitation des services publics au lieu d'être destiné à d'autres fins.

En attendant, ses membres s'inquiètent de la destination des graviers et du fait que l'entreprise Afritec se détourne de son objectif.

                                                                                                                   LP 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article