Crassh d’avion à Kisangani : Images

Publié le par jpkasusula

 

 
L’avion de la compagnie aérienne privée Hewa Bora s’est écrasé vers 14H30 locales (16H30 GMT), peu après son atterrissage au bout de la piste. L’accident aurait fait 52 morts, selon le directeur de la compagnie. 40 rescapés ont été extraits de l’appareil.
Il s’agirait d’un Boeing 727 qui se serait posé trop tôt à l’atterrissage. Le 15 avril 2008, un accident d’un avion DC-9 de la même compagnie transportant 79 passagers et six membres d’équipage avait fait au moins 21 morts à Goma, le chef-lieu de la province du Kivu (est).
Kisanganiboyoma.com a vu sortir de  l’avions écrasé à 250 Mettres de la piste de l’Aeroport 46 survivants, mais les plusieurs morts était encore dans l’avions en flame.

 

REUTERS – Un avion de ligne congolais s’est écrasé vendredi en tentant de se poser à l’aéroport international de Kisangani, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), et l’on craint que 53 personnes au moins n’aient péri, a annoncé la compagnie locale Hewa Bora.

“Le pilote a essayé d’atterrir, mais, apparemment, ils n’ont pas touché la piste”, a déclaré à Reuters Stavros Papaioannou, PDG de Hewa Bora, joint pat téléphone.

“Cinquante-trois morts, c’est le chiffre dont je dispose”, a-t-il dit un peu plus tard en soulignant que ce bilan était provisoire.

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, a dit avoir été informé que les services de secours avaient extrait 40 survivants de la carcasse du Boeing 727.

L’accident de Kisangani, ville portuaire et centre d’activités régional, est le dernier en date d’une série de catastrophes qui ont valu à la RDC l’un des records mondiaux de l’insécurité aérienne.

 

Hewa Bora figure sur une liste noire des compagnies aériennes établie par l’Union européenne pour des raisons de sécurité, à l’instar de tous les transporteurs de RDC.

Il s’agit pour la compagnie du deuxième accident grave en l’espace de trois ans. En 2008, un DC-9 d’Hewa Bora s’était écrasé sur un faubourg de la ville congolaise de Goma, faisant 44 morts.

 

En avril dernier, 32 personnes avaient été tuées à bord d’un avion des Nations unies qui avait manqué son atterrissage à l’aéroport de Kinshasa, la capitale. L’appareil était affrété par la compagnie Airzena Georgian Airways.

Selon le site internet d’Hewa Bora, la compagnie possède deux Boeing 727 comportant l’un et l’autre 137 sièges en classe économique et 12 en classe affaires. Ils assurent exclusivement des liaisons intérieures.

 

Le Boeing 727, qui fut un temps l’avion de ligne le plus vendu dans le monde, a entamé sa carrière en 1963. Le dernier modèle a été livré en 1984.

 

Voici les images:

 

Crash d'avion à Kisangani

 

Crash d'avion à Kisangani

L'avion écrasé

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article