Carnage sur le boulevard du 30 juin : au volant d’une jeep Infinity, un fils Boshab tue six piétons et un automobiliste !

Publié le par jpkasusula

 

 

a27.jpglinkCe dimanche 1er janvier 2012 ne marquera pas le début d’une heureuse année pour ces Congolais qui attendaient un transport en commun sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa et qui ont plutôt eu le malheur de rencontrer sur leur chemin, entre 17 heures et 18 heures, un chauffard à bord d’une jeep Infinity. Ledit chauffard, fils d’Evariste Boshab, secrétaire général du PPRD et président de l’Assemblée nationale sortante, est sorti de la route, en l’occurrence le boulevard du 30 juin au niveau de l’Agence SAA et a écrasé 6 personnes dont un magistrat qui attendaient un transport en commun avant de terminer sa folle course dans un véhicule en stationnement, une jeep blanche de marque Mitsubishi, tuant ainsi une septième personne, à savoir le conducteur qui s’y trouvait. Mais comment se nomme le chauffard dont une source officielle a confirmé qu’il s’agit bien d’un rejeton d’Evariste Boshab ? On n’en saura pas plus parce que notre correspondant à Kinshasa s’est interdit de poser plus de questions de peur de mettre la puce à l’oreille des barbouzes de la kabilie qui l’accuseraient d’être en bonne intelligence avec ceux qui ont juré de mettre à mal l’image de marque du Congo à démocratiser. Soit ! Dans ces conditions, ce serait faire preuve de folie que de chercher à connaitre l’identité des victimes auprès d’une quelconque institution hospitalière quand on sait que le ministre national de la Santé a instruit les gestionnaires de toutes les institutions hospitalières à ne rein communiquer sur les personnes malades ou décédées sans son autorisation. Même au cas où il serait possible de connaitre les identités des victimes autrement qu’officiellement, Lambert Mende Omalanga, ministre Kabila de la communication, qui se singularise avec un rare cynisme en sublimant la bêtise, pourrait toujours alléguer que les sept tués du 1er janvier 2012 n’ont jamais existé. Si les faits en cause n’étaient pas graves, on aurait pu en rire. Mais qu’est devenu le chauffard qui a tué même si, à sa décharge, on peut affirmer tout de même qu’il a donné la mort sans en avoir l’intention ? Au lieu d’être aux mains de la police pour besoin d’enquête, le fils à papa est au chaud dans la maison familiale. C’est le contraire qui aurait étonné dans la kabilie ! Ce qui est étonnant dans ce tragique accident c’est la lecture qu’en fait l‘inspecteur de la police pour la ville-province de Kinshasa, Jean de Dieu Oleko. Se confiant à Radio Okapi, Oleko propose d’être plus regardant dans la délivrance des permis de conduire. Il souhaite qu’à l’avenir un permis soit délivré, non parce que quelqu’un s’est présenté avec autant de dollars ou l’équivalent exigés pour l’obtention de la pièce, mais qu’il soit soumis à un examen proposé par des examinateurs venant des différents services au lieu d’avoir un seul service de contrôle. Des propos tenus par Jean de Dieu Oleko, ceux qui savent lire entre les lignes déduiront qu’il met en exergue le laxisme dans l’octroi des permis de conduire et s’emploie à présenter la police comme l’ultime rempart susceptible de crédibiliser le processus d’octroi du permis de conduire. Pareille profession de foi faite par Oleko ne peut que faire rire quand on sait que la police, surtout celle dite de roulage, a la main tendue et qu’elle ne trouve son salut que dans le rançonnement des populations civiles. Au-delà de la passion, les propos de Jean de Dieu Oleko seraient-ils une manière politiquement correcte de souligner que le chauffard qui a tué sept congolais le dimanche 1er janvier 2012 ne disposait pas d’un permis de conduire ou qu’il l’aurait obtenu à la suite des arguments financiers ? Rien n’est moins ! Espérons que la presse kinoise qui a « fait le pont » jusqu’au 4 janvier courant aura le temps de mener les investigations qui permettront d’en savoir un peu plus.

 

Écrit par Raymond LUAULA   
Mardi, 03 Janvier 2012 13:34

Publié dans Politique

Commenter cet article

windows 8 vs windows 10 02/01/2015 13:33

Ever since I was able to understand things, this is one question that arose in my mind for which I have never got an answer until date, “why don’t people around the world live in harmony without any barriers ?“