APRES SA TOURNEE EURO-AMERICAINE: Tshisekedi à Lubumbashi le 15 juillet

Publié le par jpkasusula

«Nous sommes en train de préparer sa tournée dans toutes nos provinces. Dès son retour au pays, il commence par Lubumbashi, puis le grand Kivu et la province Orientale avant d’atterrir à Kinshasa». Sauf changement intervenu en dernière minute, Etienne Tshisekedi se trouve aujourd’hui en Belgique, sur le chemin du retour vers son pays. Il va regagner la RD-Congo via l’Afrique du Sud, en passant par la ville cuprifère de Lubumbashi. Des sources de l’UDPS l’ont confirmé à AfricaNews.
Les élections de novembre 2011 intéressent au plus haut point l’UDPS qui ne cesse de dire que cette fois-ci, elle ira aux élections pour ne pas être taxée de non-assistance à personne en danger ou de faire la politique de la chaise vide. Depuis le 18 juin, Jean-Baptiste Muampata avait annoncé au cours d’un point de presse que les équipes vont immédiatement descendre dans toutes les provinces pour déblayer le terrain au passage d’Etienne Tshisekedi dans le cadre de la campagne électorale. A l’UDPS, on croit fermement que la précampagne a déjà commencé. Raison pour laquelle toutes les batteries sont mises en marche. Des sources de l’UDPS ont confié à AfricaNews que le président national de l’UDPS foulera le sol katangais le 15 juillet prochain en provenance de l’Europe via l’Afrique du Sud. C’est une occasion pour lui de sensibiliser le peuple RDcongolais sur sa longue lutte de 30 ans pour l’instauration de la démocratie au Congo.
«Après Lubumbashi, il ira à Goma, Bukavu puis Kisangani avant de regagner Kinshasa», affirme-t-on. Et d’ajouter que partout où Tshisekedi passera, il tiendra des meetings populaires. Aux yeux des analystes, le président de l’UDPS s’en va-en-guerre contre ses adversaires politiques qui ont déjà sensibilisé leurs bases dont Joseph Kabila et Vital Kamerhe, tous deux déclarés candidats à la présidentielle de novembre 2011. Stratège politique, le leader de l’UDPS commence sa tournée dans les fiefs de ses adversaires, politiques notamment le Katanga acquis’ à Kabila en 2006 et le grand Kivu que Kabila pourra se disputer avec Kamerhe en novembre prochain. Cette tournée pourrait montrer que Tshisekedi peut aussi compter sur l’électorat de l’est du pays. Par-là, il voudrait donner un message à ses adversaires politiques qui ne doivent pas minimiser son poids politique. «Malgré son âge avancé, le moral de l‘homme est au zénith », dit-on à l’UDPS. Après les provinces de l’Est, apprend-on, Tshisekedi va entamer une tournée dans les deux Kasaï, le Bas-Congo et le Bandundu. «Il. a bien sillonné l’Occident, il va faire le même au pays pour éveiller la conscience de son électorat», confie un cadre de l’UDPS. Le président de l’UDPS a été voir les partenaires internationaux de la RD-Congo pour leur demander de soutenir le processus électoral en cours. Il a également mobilisé la diaspora RD-congolaise à cette fin. Les rumeurs de sa tournée en provinces coincent avec le sit-in que l’UDPS organise ce lundi 4 juillet devant le bureau de la CENI à Kinshasa pour dénoncer les irrégularités liées à la révision du fichier électoral, notamment l’enrôlement des mineurs dans les provinces du Katanga et du Maniema, sans compter l’oubli des secteurs et villages entiers dans le fichier électoral par la CENI.
                                                                                              
Octave MUKENDI

Publié dans Politique

Commenter cet article